(Le Figaro) L’eurodéputée UMP Rachida Dati a salué ce mardi l’appel du roi du Maroc Mohammed VI en faveur de la relance de l’Union du Maghreb arabe (UMA), estimant que l’Union européenne devait y “répondre”.

“Dans un contexte d’instabilité de nombreux pays arabes et de difficultés des institutions internationales à trouver des solutions de paix et de démocratie”, le roi “a appelé, de manière visionnaire, à la relance de l’Union du Maghreb arabe”, salue l’ancienne ministre dans un communiqué. “Cet appel ne doit pas passer inaperçu. L’Union européenne doit aussi y répondre afin de s’y associer. Cela peut être la solution à la faiblesse de notre action dans cette partie du monde”, estime-t-elle.

“Aujourd’hui plus que jamais l’Union du Maghreb arabe doit sortir de son immobilisme et doit être l’acteur incontournable de la recherche d’une solution de paix et de stabilité pour cette région du monde. Les pays du Maghreb ne doivent pas rater leur rendez-vous avec l’Histoire et avec leur destin”, ajoute Mme Dati.

Créée en 1989, l’UMA est en panne, notamment en raison du conflit au Sahara occidental, ancienne colonie espagnole annexée en 1975 par le Maroc mais dont le Front Polisario, soutenu par l’Algérie, demande l’indépendance via un référendum. Son dernier sommet remonte à 1994. Rachida Dati souligne aussi que Mohammed VI “a rappelé son attachement à un islam tolérant ouvert aux autres et sur le monde”. “Dans ce contexte, l’Union européenne a le devoir de se tenir aux côtés du Maroc”.